|   Comment commander  |   Contactez nous  |  +43720775372

VIAGRA GENERIQUE

sildenafil citrate
€0.59 - €2.89Info >>

CIALIS GENERIQUE

tadalafil
€0.68 - €2.55Info >>

LEVITRA GENERIQUE

vardenafil
€1.59 - €3.86Info >>


Testicules

Testicules

Les testicules sont des gonades mâles. Ils produisent des cellules sexuelles mâles – des spermatozoïdes, et sécrètent des hormones mâles dans le sang – des androgènes.

Contrairement à des gonades femelles, cet organe géminé se situe pas dans la cavité abdominale, mais dans le scrotum. Pendant le grandissement et la maturation du corps des testicules subisent des certaines modifications physiologiques. Les nouveaux-nés ont des testicules assez grands et gardent la même forme dans une phase de tranquillité relative qui dure pendant 5-6 ans. Puis ils commencent à grandir progressivement. Un grandissement particulièrement intensif est observé dans la période du développement pubértaire des testicules à partir de 10 ans et jusqu'à 15-18 ans.

Chaque testicule est suspendu à un cordon spermatique et est entouré par sept tuniques, comme s'il est composé de 250-300 segments. Dans chaque segment il y a de 2 à 4 tubes séminifères, qui se fusionnent pour former un canal déférent qui mene dans l'urètre. La paroi de ce tube se compose de tunique conjonctive et d'un seul stratum de cellules épithéliales, parmi lesquels les cellules reproductrices mâles sont «incorporées» - dont un spermatozoïde est progressivement formé.

En moyenne, tout le cycle de maturation des cellules reproductrices mâles prend environ 75 jours. Mais elles ne mûrissent pas toutes à la fois: à tout moment dans la paroi du tube on peut remarquer plusieurs centaines de cellules qui se trouvent dans les phases différentes de la spermatogenèse – la phase primaire, intermédiaire et finale. Des spermatozoïdes matures sortent dans la lumière du tube et «flottent» la-bas dans le fluide spécifique. La production des spermatozoïdes performants commence à l'âge de puberté et se termine au moment de la ménopause, généralement après l'âge de 60 ans.

Des cellules de Leydig sont essaimées dans la tunique conjonctive du tube. Cettes cellules sont des fournisseurs principaux d'hormones sexuelles mâles – d'androgènes. La testosterone est l'hormone principale.

Les androgènes exercent une influence active sur la maturation des spermatozoïdes, ce qui provoque des changements structurels et physiologiques dans les organes d'appareil génital masculin. Pendant la puberté sous l'influence de testostérone il y a un développement des caractères sexuels secondaires, y compris un grandissement du scrotum, du pénis, de la prostate et des vésicules séminales. Ils fournissent la croissance des cheveux selon le type masculin - la croissance des poils pubiens, des poils sous des aisselles, sur le visage, sur l'abdomen, sur la poitrine, sur les bras et sur les jambes. De plus, les androgènes augmentent l'activité des glandes sébacées de la peau, donc souvent au cours de la période transitoire, quand leur production est bien haute, il y a des acnés qui apparaissent sur le visage. Ces hormones influencent sur le timbre de voix, car elles particippent directement dans l'augmentation de l'épaisseur des cordes vocales. Il est de connaissance générale que si les rides sont plus épaisses, la voix sera plus basse. Les androgènes ont un effet anabolisant, c'est-à-dire, qu'ils activent la biosynthèse de protéines et contribuent au développement des muscles bien forts.

Des changements pathologiques aux niveaux de contenu des hormones dans le corps affectent négativement le développement des spermatozoïdes, ce qui peut mener à l'infertilité. Le développement des organs de la sphère sexuelle et tout le corps en général souffrent. Les personnes qui ont une insuffisance testiculaire depuis leur petite enfance, ont des troubles du phénotype: leur physique est appelée eunuchoïde. C'est une taille haute, des longues jambes, l'absence de caractères sexuels secondaires, le pénis devient rudimentaire, à l'âge adulte la voix reste haute. En gros, le traitement de ces maladies se termine par le remplacement-compensateur des hormones manquantes.

L'activité normale des glandes sexuelles mâles, ainsi que celle des glandes sexuelles feminines, est seulement possible à condition d'approvisionnement du sang par des hormones gonadotropes d'hypophyse. Si on enlève une glande pituitaire, la fonction des gonades s'éteint. À leur tour, les androgènes exercent une influence significative sur les mécanismes de régulation centrale d'hypothalamus et d'hypophyse: ils forment leur activité selon le type masculin, dont l'absence de la libération cyclique des gonadotrophines est une différence principale.


© Copyright elfrans.com Tous droits réservés, 2013-2020  BLOG